Book of the month

Conseil du jour de Tonton Gaël, spécial fête de la musique :

Pour la promotion de vos fonds, plutôt que de faire de jolies tables-de-nouveautés-de-sélection-de-la-semaine-de-livres-qui-vont-bien, avec la plupart du temps, un texte en Comic Sans MS et une illustration tirée de WordArt, quand ce n’est pas une libellule en papier crépon, je vous propose, si vous voulez que vos lecteurs y jettent un œil, la solution Mike Patton.

Mike Patton, ou la meilleure promo qui soit du « Book of the month ». Jamais ces mots n’auront été prononcés de cette façon. Bon, je vous l’accorde, le propos de la chanson n’est pas très bibliothéconomique, mais ça devrait faire du bien à quelques chignons.

Enjoy.

« Book of the month » est tirée de l’indispensable album « Music to make love to your old lady by« , par Lovage.

Of horses and librarians

Je suis allé mardi soir aux Nuits de Fourvière, assister à la représentation du spectacle We Were Horses, création de Carolyn Carlson et Bartabas, sur une musique de Philippe Glass.

Avec le petit-coussin-qui-va-bien, on nous a distribué à l’entrée une petite brochure présentant le spectacle et ses auteurs (photos, interviews, parcours respectifs). Et au milieu de cette brochure était glissé un flyer émanant de… la BM de Lyon.

Intitulé « Pour aller plus loin avec la bibliothèque municipale de Lyon… les bibliothécaires vous proposent une sélection de documents », ce flyer présente une sélection de documents issus des fonds des BM de Lyon en rapport avec le spectacle (en l’occurrence 2 DVD et 2 livres sur Carolyn Carlson, le CD de Music in Twelve Parts de Philippe Glass, les DVD des spectacles de Bartabas, et des livres sur lui ou de lui).
Je trouve l’idée intéressante. Certes tout le monde n’était pas lyonnais et encore moins bibliothécaire (nul n’est parfait) parmi les 2800 spectateurs hier soir, mais ça a peut-être rappelé à certains que la Part-Dieu abrite aussi une bibliothèque…

D’après les renseignements pris aujourd’hui par téléphone auprès de l’organisation (dont je salue la disponibilité et la gentillesse ici, merci), cette expérience, à l’initiative des Nuits de Fourvière, sera renouvelée avec les spectacles de danse, opéra et théâtre proposés cette année (en fait les spectacles qui donnent lieu à l’édition d’un programme dans lequel glisser le dit flyer).
Les bibliothèques de la Part-Dieu, du Bachut, du Point du Jour et de Vaise proposent chacune une sélection de documents sur des étagères aux couleurs des Nuits de Fourvière (fournies par les Nuits), permettant ainsi à leurs usagers de préparer et/ou prolonger ces Nuits de Fourvière. En revanche, je n’ai rien trouvé à ce propos sur leur site Web.

Vous aviez déjà vu/fait ça ?

Sinon très chouette spectacle, beaux canassons, et merci à la pluie d’avoir attendu la fin de la représentation pour se manifester.

Prochainement je ferai preuve d’abnégation et irai vérifier si la Bibliothèque de Montreux (CH) fait la même chose pendant le festival de Jazz, mais c’est bien parce que c’est vous 😉

Open Access Week 2010, c’est fini

L’OA Week 2010 s’est achevée hier, un rapide bilan :

Le groupe Open Access France compte aujourd’hui 23 membres, ce qui en fait le deuxième groupe le plus important (sur 40 constitués), derrière les Sud-Africains.
La vidéo que nous avons traduite et sous-titrée a été vue 461 fois (238 sur YouTube, 144 sur OAW.org, 79 sur DotSub).

Au plan local, chez moi, outre un message à caractère informatif sur notre site Web présentant l’OAWeek 2010 et proposant la vidéo, j’ai envoyé un mail à tous les enseignants-chercheurs et doctorants de l’Université, leur indiquant notamment la possibilité de déposer leurs travaux dans notre HAL.
Résultat? 2 réponses. Une pour me dire que l’info était déjà connue grâce à ce blog (merci), et l’autre pour nous demander comment faire pour déposer dans notre HAL.

C’est un début…

Open Access Week 2010

Du 18 au 24 octobre, c’est l’Open Access Week.
Une semaine pour présenter et promouvoir l’Open Access. Avec quelques compères du groupe Open Access France, nous avons traduit et sous-titré une vidéo de SPARC, présentant les enjeux de l’Open Access.

La vidéo est disponible ici (pas moyen de l’embedder dans le billet, WordPress et DotSub sont fâchés…) ou lisible dans le widget disponible dans le menu de droite.

Et vous, vous faites quoi cette semaine?

Soirée de l’ambassadeur

Invitation (détail)

J’ai été invité au vernissage de l’exposition « Orient-Occident, racines spirituelles de l’Europe » que présente la Fondation Martin Bodmer jusqu’au 4 avril 2010, à Cologny, en Suisse. Une nouvelle occasion pour moi de boire du champagne d’admirer les trésors exposés dans ce cadre magnifique, sur les hauteurs du lac Léman.

La Fondation Martin Bodmer est l’une des plus importantes bibliothèques privées du monde, qui abrite près de 160 000 pièces rassemblées par Martin Bodmer, une collection conçue comme « un musée des documents attestant l’histoire de l’esprit humain », bâtie autour de 5 piliers : la Bible, Homère, Dante, Shakespeare et Goethe. Parmi les pièces remarquables, un exemplaire de la Bible de Gutenberg, des partitions autographes de Mozart, le manuscrit autographe de « The Origin of Species » de Darwin, j’en passe et pas des moindres.

Si votre chemin passe par Genève, faites un détour jusqu’à Cologny…